Conception de composants optiques innovants

Aller à : navigation, rechercher


Objectifs :

IPP maîtrise et développe tout un ensemble d'outils logiciels pour la conception de nouveaux composants et d'instruments réalisant des fonctions optiques qui ne pourraient pas être réalisées par les composants usuels. Les domaines d’applications de nos travaux sont divers : imagerie, énergie solaire, métrologie, sécurité, médical etc…

Nos travaux concernent :

  • les optiques diffractives sans ou avec des structures sub-longueurs d’onde,
  • la mise en forme de faisceau de lumière incohérente avec des surfaces contenant des facettes,
  • des systèmes de réalité augmentée,
  • la modélisation électromagnétique rigoureuse de nanostructures optiques.

Qu'appelle-t-on optique diffractive avec des structures sub-longueurs d’onde?

Il s’agit d’un Elément Optique Diffractif (EOD) offrant 4 niveaux de phase ou plus mais avec un profil binaire. Une cellule élémentaire de l’EOD contient un réseau de quelques périodes sub-longueur d’onde. Cette approche porte aussi le nom de milieu effectif.

Nous avons récemment obtenu :

  • la modélisation d’EOD avec un milieu effectif et sa fabrication en utilisant des techniques nouvelles de lithographie,
  • le couplage d’outils de calcul électromagnétiques rigoureux type FMM, FDTD et RSM,
  • des EOD pour des applications de métrologie, de lumière structurée et de mise en forme de lumière pour l’énergie solaire,
  • la conception de filtres directionnels pour l’imagerie,
  • la vérification par simulation du comportement optique observé de diverses nanostructures optiques (effets colorés sur l’aluminium anodisé, interaction lumière-matière, plasmonique, etc..)

Financements :

  • bourse de thèse région Alsace
  • bourse de thèse gouvernement irakien
  • bourse de thèse Chine-Insa